Avec l'arrivée du CBD, le THC n'a jamais été aussi facile à arrêter ! Dans cet article, vous découvrirez comment des scientifiques reconnus ont prouvé l' efficacité du CBD dans le traitement des comportements addictifs liés au THC.

 

Le THC peut pertuber votre quotidien 

Selon des enquêtes, des millions de personnes ont connu une dépendance addictive à la marijuana, à tel point que leurs vies quotidiennes sont perturbées par des symptômes tels que l'agitation, l'irritabilité, l'appétit incontrôlable, le stress ou encore l’anxiété. 

Maintenant, une nouvelle étude indique que le cousin du THC, non-enivrant du cannabis, le cannabidiol, mieux connu sous le nom de CBD, peut aider à atténuer les symptômes d’arrêt du cannabis.


Le CBD est aussi connu pour traiter un certain nombre de troubles et de maladies. Cependant, la quantité nécessaire pour aider les gens à arrêter de fumer de l'herbe est encore incertaine - Selon l'étude publiée dans la revue The Lancet Psychiatry. 

L’auteur principal de cette étude, le Dr Tom Freeman, directeur du groupe toxicomanie et santé mentale au sein du département de psychologie de l'Université de Bath en Angleterre, a déclaré dans un communiqué de presse : 

« Les résultats de notre essai ouvrent une nouvelle stratégie thérapeutique pour gérer la consommation problématique de cannabis en milieu clinique ».

« Bien qu'il puisse sembler contre-intuitif de traiter la consommation problématique de cannabis avec du CBD, un élément constitutif de la plante de cannabis, le THC et le CBD ont des effets contrastés sur notre propre système cannabinoïde endogène. »

À ce jour, il n'y a toujours pas de traitement ou de thérapie recommandé pour les personnes ayant une consommation problématique de cannabis, touchant environ 22 millions de personnes dans le monde.

 arrêter le CBD

Le CBD aide à la dépendance au THC.

Une dépendance à la drogue se produit lorsque le cerveau s'adapte à de grandes quantités de drogue, réduisant sa sensibilité au « high » euphorique déclenché par le THC, le principal ingrédient psychoactif de la marijuana. Au fil du temps, les gens en ont besoin toujours plus pour ressentir les effets de la drogue.

Pendant un mois, l'équipe a donné à 82 personnes 200 mg, 400 mg ou 800 mg de CBD par voie orale ou un placebo pour tester quelle dose était la plus efficace. Seuls les volontaires voulant arrêter de consommer du THC sans l'avoir déjà fait, ont été inclus dans l'étude. Les participants ont été suivis six mois après le traitement afin de pouvoir observer les résultats.

Les chercheurs ont découvert que 200 mg étaient inefficaces pour soulager la dépendance à la marijuana, mais des doses plus forte comme, 400 mg et 800 mg, ont aidé les participants à tenir plusieurs jours sans devoir utiliser des médicaments par rapport à ceux sous placebos.

Les personnes traitées au CBD ont également montré des niveaux plus faibles de cannabis dans leur urine et donc une diminutions de consommation.

 

DECOUVREZ NOS PRODUITS A BASE DE CBD